Pour le Centenaire de Marguerite Duras, 

 

FR Culture - Sur les Docks

 

diffusera Ma petite misère, Marguerite Duras (1ère et 2ème partie) 

 

les 17 et 18 mars de 17H à 17H55 

 

Née en 1914, Marguerite Donadieu, dite Duras, a passé les 18 premières années de sa vie au Vietnam, dans ce qui était alors l’Indochine française. Ces années constituent une source essentielle de sa création.

Dans des textes s’échelonnant tout au long de sa vie d’écrivain, qui mêlent autobiographie et fiction, elle a revisité ce passé et son rapport à ce passé.

Elle dit dans ces textes le souvenir obsédant des gens et des paysages d’Indochine, le sentiment de déracinement qu’elle a éprouvé à son arrivée en France, la conscience confuse qu’elle eut là-bas de l’oppression coloniale qui sera au fondement de ses engagements ultérieurs.

 

Et elle évoque au cœur de ces années d’apprentissage son rapport difficile à une mère distante et abusive qui appelait Marguerite « sa petite misère ». 

Violaine de Villers

 

 

 Réalisatrice et chercheur en audiovisuel. Licenciée en Politiques économiques et sociales.

Née à Bruxelles en 1947, Violaine de Villers suit les candidatures de Philosophie à L'UCL, qu'elle interrompt dans l'effervescence des événements de mai 68, et reprend quinze ans plus tard (Licence en Politique économiques et sociales).

 

Après "Etudes de l'Image de l'Afrique à la télévision", un volumineux ouvrage commandé par la F.A.O., elle réalise Pour les pays chauds, un premier film en vidéo de 60' suivi de La fadeur sublime...de Marguerite Duras, d'après un texte de l'auteur de l'Amant intitulé " Les enfants maigres et jaunes ".

 

Après Place de Londres et L'Ombre des couleurs, deux courts métrages en vidéo, Violaine de Villers réalise Monsieur S. et Madame V. avec Jean-Marc Turine. Puis, Rwanda, paroles contre l'oubli, Ô Couleurs (sur le peintre Thierry de Villers) Le Vent de Mogador, Mon enfant, ma soeur, songe à la douleur...

 

 

Parmi ses réalisations : 

1983: La fadeur sublime de Marguerite Duras
1984 : Place de Londres/L'ombre des couleurs
1987 : Blanc d'Espagne
1989 : Monsieur S. et Madame V. coréalisé avec J-M Turine
1992 : Mizike Mama/La tête à l'envers
1993 : La tête à l’envers
1996 : Revivre (docum.)/ Rwanda, paroles contre l'oubli
1997 : ô couleurs
2000 : Le vent de Mogador (docum.)
2005 : Mon enfant, ma soeur, songe à la douleur