Adhésio année 2021 doc.pdf
Document Adobe Acrobat 85.5 KB

ASSOCIATION  MARGUERITE  DURAS

 

En 1943 à la publication de son premier roman Les Impudents, Marguerite Donnadieu épouse Antelme

adopte "DURAS" comme demeure de ses écrits ( "Les mots sont aussi des demeures" Jean Cayrol)

 

A la mort de Marguerite Duras, des amis du village de Duras qui y songeaient depuis plusieurs années,  décident de créer une association :

L' Association Marguerite Duras nait en Mars 1997 à Duras 

 

Elle se donne pour but de faire connaître l'oeuvre de Marguerite Duras (1994-1996) du fait de ses liens avec le Lot-et-Garonne et en particulier le Pays de Duras -

Son but est une co-naissance :

faire connaitre l'oeuvre de Marguerite Duras dans le lieu DURAS

mais aussi 

Faire connaître le lieu DURAS aux amateurs de l'oeuvre de Marguerite Duras.

 

* Elle rassemble les amis de l'auteure

 

* Désireuse de sauvegarder Platier. Elle travaillera dès cette époque avec les collectivités locales et les propriétaires du site, en vain.  Il faudra attendre Mai 2018 pour que cette sauvegarde puisse se faire grâce à la persévérance des responsables de la Culture et des 17 maires de la Communauté de Communes du Pays de Duras.

 

 L'Association

° Sans lieu, sans patrimoine matériel, organise avec l'aide du département et de la Commune d'importantes  RENCONTRES de DURAS dans lesquelles elle  s'investit totalement et rassemble autour d'un thème différent chaque année,, amis, comédiens,  cinéastes, écrivains, ayant travaillé avec Marguerite Duras

     

de 1997 à 2014 des RENCONTRES ANNUELLES chaque mois de mai dans le Château de Duras.

 

en 2014 le 4 avril sortie à Duras du timbre Marguerite Duras ( deux années de travail)  et mise en terre du rosier Marguerite Duras 

 

de 2014 à 2020 des RENCONTRES BIENNALES 

 

     2014  Le Centenaire sortie de ECRITS dans la bibliothèque de La Pléiade

     2016 Exceptionnelle rétrospective CINEMA                                                     2018  Année THEATRE

     2020 Journées d'étude "Son nom de Duras dans Le Platier en                                 ruines" "L'ECRITURE je sais d'où elle vient" 

 

* participe activement aux Rencontres annuelles et aux travaux des Maisons d'Ecrivain de Nouvelle-Aquitaine

 

* occupe depuis 2014 un immeuble 1-3 place du Couvent à Duras accordé chauffé, relié internet, accès handicapé, par la Commune de Duras.

CENTRE MARGUERITE DURAS 

    y propose au rez-de-chaussée des EXPOSITIONS PERMANENTES et TEMPORAIRES  tenues ouvertes par ses membres bénévoles, toute l'année.

    y collecte depuis 1997 et conserve au premier étage une importante documentation  ( textes, voix, images, films) à la consultation sur demande.

 

CENTRE MARGUERITE DURAS      

1-3 place du couvent

47120 - DURAS

 

contact@marguerite-duras.org

 

06 72 76 27 69 

PLATIER

La maison de Lot-et-Garonne de Marguerite Duras

 

achetée par Henri Donnadieu en septembre 1921

dans laquelle il mourut en Décembre 1921

que Marguerite Donnadieu habita

de 1922 à 1924 avec sa mère Marie et ses deux frères Pierre et Paul

puis quelques mois en 1931. 

La mère de Marguerite, Marie Donnadieu revendra le domaine en 1931.

Le premier roman de Marguerite Duras (Plon 1943) LES IMPUDENTS a pour cadre : La maison de Platier, son parc, le Dropt, ses paysages, ses habitants .  réédit. Gallimard en 1992 3 editions depuis, la dernière en 2014.

 

Depuis sa création, soutenue par Monsieur Michel Pazzia, puis par Madame Bernadette Dreux  présidents de la Communauté de Communes du Pays de Duras  L'Association a développé de très multiples contacts avec Monsieur et Madame Géraud propriétaires, - Pour l'acquisition du domaine toujours repoussée en raison d'un prix jamais fixé - Pour au moins en sauvegarder l'espoir d'acquisition, et sa non vente à un autre destinataire et  - Pour sa préservation.

 

L'association avec l'autorisation de Monsieur et Madame Géraud a fait visiter  le parc et la maison envahis d'une végétation sauvage et luxuriante à tous les parents, amis et comédiens de Marguerite Duras invités des Rencontres de Duras :Jean Mascolo, Yann Andréa, Bulle Ogier, jean-Marc Turine, Violaine de Villers, Claudine Gabay, Bruno Nuytten, Edgar Morin, Dominique Noguez, Ami Flammer, François Barat, Solange Leprince, Jean Vallier, Alain Vircondelet, Marianne Alphant, Axel Bogousslavsky, JeanPierre Ceton, Claire Deluca, Geneviève Dufour, Michel Ginies, Xavière Gauthier, Michelle Porte, Gérard Desarthe, Catherine Faux, Marie Pierre Fernandes, Michèle Laverdac, Jean Christophe Marti, Solange Mascolo, Jeanne Mascolo de Fillipis, Michelle Porte, Bernard Sarrut, Jean Pierre Saez ..

 

Après le décès de Monsieur Géraud, 

Durant plusieurs années, Monsieur Patissou Vice-Président de la Communauté de Communes a multiplié les visites patientes à Madame Géraud pour aboutir à un consensus au prix estimé par les domaines.  

L'association a proposé, dans cette longue et toujours incertaine période, de compenser l'écart financier entre l'estimation des Domaines et le prix exigé par Mme Géraud, avec sa propre participation financière.

La Communauté de Communes a préféré sa patiente persévérance et a abouti à l'achat de Platier au prix de 65.000 euros fixé par les Domaines. 

 

La maison et le parc ont été acquis le 16 mai 2018 de Madame Veuve Géraud par la Communauté de Communes du Pays de Duras sous la Présidence de Madame Bernadette Dreux, également maire de Duras.

 

L'association a proposé d'inscrire dans l'acte d'achat une clause de respect de l'auteure Marguerite Duras sur ce lieu. Madame Dreux présidente de la Communauté de Communes a préféré à cette clause, pour l'avenir,  la signature d'une convention avec l'association Marguerite Duras. 

Le projet de cette convention a été annoncé à plusieurs reprises, en assemblée Générale, en public durant les discours d'introduction des Rencontres devant Jean Mascolo fils de l'écrivain et Jean Claude Ragot Président des Maisons d'Ecrivain d'Aquitaine, en vain.

A ce jour aucune convention ne lie la Communauté de Communes à l'Association Marguerite Duras. Mais, la Communauté de Communes a choisi dans ses rangs et chargé Sylvie Wojciekovski vice-présidente et Maire de Sainte Colombe de travailler avec l'Association Marguerite Duras au projet d'avenir de Platier.

 

 

Pour sa 4ème Biennale 

l'Association a choisi de développer 

Deux JOURNEES D'ETUDE et DE REFLEXION les 19 et 20 Septembre 2020 sur l'avenir du site et son inscription dans "Marguerite Duras à DURAS"

 

 

 

La rivière le Dropt à 47120-DURAS