Exposition

Dans l'intimité de Marguerite Duras et de Dionys Mascolo

CENTRE MARGUERITE DURAS

 

CENTRE MARGUERITE DURAS  

 

1 place du couvent (Face à l'hostellerie des ducs) 47120 - DURAS

                        

60 photographies issues de la collection de leur fils Jean Mascolo

 

et projection du film

de Dominique Auvray MARGUERITE TELLE QU'EN ELLE MEME

 

          OUVERT tous les week-ends de 14h30 à 18h00

 

la semaine l'exposition peut être ouverte sur RV au 06 72 82 58 60 ou à contact@marguerite-duras.org

 

 

Le village de DURAS   - près duquel Marguerite DURAS née Donnadieu habita enfant entre 8 ans et 10 ans après la mort de son père, puis quelques mois à l'âge de 17 ans  et dont elle prit le nom en 1943 comme demeure de ses écrits - est en Aquitaine en Lot-et-Garonne à 76 kms de Bordeaux, à 22 kms des villes de Marmande (Lot-et-Garonne) La Réole (Gironde) Eymet (Dordogne) et Sainte-Foy-la-Grande (Gironde). 

C'est un bourg de 1300 habitants autour du château de Duras auquel les puissants ducs de Durfort Duras donnèrent trois maréchaux à la France.

 

Le lieu dédié à Marguerite Duras dans Duras est un immeuble place du couvent géré par l'Association Marguerite Duras contact@marguerite-duras.org : Expositions, Centre de documentation, Rencontres. 

La maison paternelle de Marguerite Duras actuellement en ruines,  située à quelques kilomètres de Duras, ne se visite pas encore.

Le père de Marguerite Duras, Henri Donnadieu, est enterré près de Duras.