programme imprimable

 

 

 

PROGRAMME RENCONTRES de DURAS 2014

 

Du 27 mai au 1er juin 2014

 

 

Marguerite DURAS. Un siècle de présence

Toute une vie j’ai écrit 

 

 

 Seront développés : exposition, musique, théâtre, cinéma, conférences, entretiens, lectures, témoignages et.. indignation, telle Marguerite Duras qui sa vie durant s'est beaucoup indignée.

 

 

Mardi 27 mai

 

 Cinéma Le Plazza à Marmande 47200

20h30  Hiroshima mon amour  1959 scénario et dialogues Marguerite Duras, réalisation Alain Resnais.

Présenté par  Joëlle Pagès Pindon 

Dégustation de la "cuvée Marguerite Duras" du centenaire Côtes de Duras Berticot

entrée à 20h30 : 4 euro

 

Mercredi 28 mai 

 

Cinéma Le Plazza à MARMANDE 47200

Grande soirée cinéma Marguerite Duras 

18h30

Les lieux de Marguerite Duras Réalisé par Michelle Porte en 1976

(Passionnante et inhabituelle rencontre avec Marguerite Duras dans ses lieux)

1h45  Interventions de Michelle Porte et de Joëlle Pagès-Pindon

Partage d'un en-cas et dégustation de la "cuvée  Marguerite Duras" du centenaire Côtes de Duras Berticot

Nathalie Granger Réalisé par Marguerite Duras en 1972 Benoît Jacquot assistant. Interprété par Lucia Bosé, Jeanne Moreau, Gérard Depardieu, Dionys Mascolo..

1h10 N et B

Entrée à 18h30 : 8 euro

 

 

 

Jeudi 29 mai 

 

Après-midi CINEMA   Cinéma Monségur (33)

Présenté par Jean-Marc Turine et par Axel Bogousslavsky (sous réserve) 

 

15h  Tout seul dans la neige avec mon cheval ..Axel Bogousslavsky

Film 2014 réalisé par Alexandre Barry. Interprété par Axel Bogousslavsky.

 

  Isolé dans une maison perdue au coeur d'une forêt profonde, loin des contraintes et des conventions du monde moderne, Axel Bogousslavsky, homme enfant de 76 ans, acteur, poète, musicien, dessinateur, collaborateur et compagnon de vie de Marguerite Duras et de Claude Régy, mène une vie solitaire et secrète.

  

  La puissance poétique de son imaginaire -folie et sagesse mêlées-, sa connaissance mystèrieuse des choses de l'esprit, les fulgurances de ses paroles et de ses visions envahissent la pièce unique dans laquelle il vit. Cet espace réduit devient le théâtre intime et cosmique où apparitions et souvenirs prennent vie.

  

  De l'aube à l'aube, une voix intérieure le submerge et révèle le portrait en reflets d'un être sans limites, enfant éternel et vieux sage chinois, qui a choisi, plutôt que de se perdre dans le monde d'aujourd'hui, de rester tout seul avec son cheval dans la neige.

72mn HD Couleur et Noir et blanc

 

16h30  Les Enfants 

Film réalisé par Marguerite Duras en 1985 avec Jean Masolo et Jean-Marc Turine

 

Interprété par Axel Bogousslavsky, Tatiana Moukhine, Daniel Gélin, André Dussolier, Pierre Arditi, Martine Chevalier. 

 

  Musique : Carlos d'Alessio. Photographie : Bruno Nuytten. Scénario : Marguerite Duras,  d'après son conte pour enfant Ah! Ernesto réédité en 2014 chez Thierry Magnier 

90 mn Couleur

 

 

 

 Jeudi 29 mai

 

18 h Maison Marguerite Duras  47120-DURAS

EXPOSITION : Inauguration de  Marguerite DURAS Un siècle de présence Toute une vie j’ai écrit 

suivi d'un vin d'honneur offert par la commune de Duras.

 

21h Château de Duras

CONCERT : Le piano de Marguerite Duras en trois temps.

Laurence Mékhitarian pianiste internationale, présentée par Violaine de Villers

 

Traverser les univers musicaux de l'oeuvre et de la vie de Marguerite Duras, suivre un cheminement librement construit en 3 temps, comme les 3 temps d'une valse dans la permanence de son balancement berceur.

     Temps classique

Bach : L'Art de la Fugue (extraits) ; Diabelli : sonatines ; Beethoven : variations Diabelli op.120 (extraits)

      Temps nostalgique

Chopin : Valses, Berceuse : Brahms : Valses op.39 (extraits)

Chansons : Ramona, Quand le lilas fleurira mon amour, Un soir à Singapour, Paris je t'aime...

       Temps suspendu

Schubert : Sonate D.894 " Molto moderato e cantabile "

 

 

 

Vendredi 30 mai

 

10h00-12h00 14h30-17h00 Salle du Foirail 47120-DURAS

 

CONFERENCES « Marguerite Duras en Pléiade : une femme, des femmes »

A l’occasion de la sortie chez Gallimard des tomes 3 et 4 des Œuvres complètes de Marguerite Duras et de l’album Pléiade.

 

Florence de Chalonge (Université Lille 3) « Anne-Marie Stretter, Emily L. : l’amour de Marguerite Duras pour ses personnages »

 

Danièle Bajomée (Université de Liège) « Désir de l'autre / désir sans l'autre: de L'Homme assis dans le couloir au Navire Night »

 

Marie-Hélène Boblet (Université de Caen) "Quand "l'histoire des amants devient un fait divers, une fiction" (L'Amante anglaise, La Musica)"

 

Joëlle Pagès-Pindon (THALIM-Paris3 Sorbonne Nouvelle) « Corps écrits, corps filmés dans l'oeuvre de Marguerite Duras » 

 

Stand de livres Librairie Libellule de 47200-Marmande 

 

17h30 Bibliothèque de Duras

ACCUEIL d'un illustrateur

 

 

Vendredi 30 mai

 

20h30 Château de Duras

 

THEATRE « DURAS La vie qui va » textes de Marguerite Duras. Adaptation, interprétation et mise en scène Claire Deluca et Jean-Marie Lehec

 

Rapprochant les textes les plus inattendus et méconnus de l'oeuvre de Marguerite Duras (du Shaga aux Eaux et forêts en passant par Outside, Les yeux verts et

Emily L.), Claire Deluca et Jean-Marie Lehec offrent un témoignage de cette écriture dont on parle tant sans pouvoir jamais en faire le tour. Saisissantes échappées truffées d'humour et de tendresse, cette création originale s'affranchit du poids des conventions de la logique et du temps, dans le plus pur esprit durassien : "des gens que la parole entraine".

"Duras la vie qui va", a été créé à Paris au Théâtre de Poche Montparnasse le 13 septembre 2013. Il fut l'un des spectacles durassiens les mieux accueillis par la presse.  60mn

  

ENTR'ACTE

 

LECTURE-SPECTACLE « On ne peut pas avoir écrit Lol V. Stein et être encore à l'écrire »

Entretiens de Marguerite Duras avec Jean Pierre Ceton 

Interprétation Alice Butaud, Antoine Lesimple et Axel Bogousslavsky

Mise en scène : Jean Pierre Ceton

 

     Quelques mois après Les yeux verts, en Octobre 1980, France Culture diffusait une série d'entretiens avec Marguerite Duras réalisés par Jean-Pierre Ceton. Retranscrits pour la première fois (François Bourin éditeur), ces entretiens décrivent le retour de Duras à la littérature après une dizaine d'années consacrées au cinéma. Le ton est léger, amical.

 

   Duras se trouve en pays proche avec ce jeune écrivain qu'elle a rencontré l'année précédente au Festival du cinéma d'Hyères. Ensemble, ils entretiennent une longue conversation sur l'engagement littéraire, l'écriture de L'été 80, les allers-retours entre cinéma et écriture, à quoi se mêle la vie extérieure.

 

   Dans cette lecture-spectacle, trois comédiens, dont Axel Bogousslavsky ( l'Ernesto du film Les Enfants), font revivre les échanges entre Duras et Ceton. Ainsi, Marguerite Duras se raconte, elle est parmi nous, on fait quelques pas avec elle, on est transportés. On est à Trouville sur la plage, on voit avec ses yeux..

50mn

 

 

 

Samedi 31 mai

 

10h00 Salle du foirail CONFERENCE 

Claude Burgelin  (Université de Lyon 2) « Cette femme devenue mon secret » à propos de Alice Rivière et de Henri Donnadieu le père « Le fantôme de Lévignac »

 

15h00 salle du Foirail   GRANDS TEMOINS Marguerite Duras et ses comédiens

 

Claire Deluca 

Entretiens, Lectures, Projections de documents

 

Michelle Porte Projection de Savannah Bay c’est toi
Film réalisé en 1984 par Michelle Porte pendant la préparation par Marguerite Duras d'une mise en scène pour le théâtre du Rond-Point de son propre texte Savannah Bay (Editions de Minuit, 1982 ).
 
Visant un aspect méconnu du travail de Marguerite Duras, ce film est également très utile pour comprendre les relations d'un metteur en scène avec ses actrices, et plus largement ce temps particulier de la mise en scène qui est aussi un temps d'écriture.
 
Avec Marguerite Duras, Bulle Ogier et Madeleine Renaud.
60mn
 
 
Violaine de Villers. Projection de  La Fadeur sublime...de Marguerite Duras
Film écrit et réalisé en 1983 par Violaine de Villers
 

  Enfant, Marguerite Duras a vécu comme un déracinement son départ d’Indochine. Fille et petite-fille de femmes émigrées de Russie, j’ai toujours perçu ce que pouvait être le sentiment d’irrémédiable perte provoqué par l’exil, mais aussi l’énergie, la quête incessante – d’une mémoire, d’un lieu à habiter, d’une identité – que ce sentiment peut susciter.

 

  C’est le fil qui court à travers tous mes films, en particulier celui que j’ai réalisé en 1983,  La Fadeur Sublime , un film qui s’articule autour d’un texte fondateur de Marguerite Duras, Les enfants maigres et jaunes.

 

  Dans ce film nous découvrons les témoignages des belles collaborations de Marguerite Duras avec son ami argentin Carlos d'Alessio, réfugié à Paris et compositeur d'India Song dont il a mixé la musique avec Manana Goodbye pour en faire une oeuvre métisse.

 

  Témoignage aussi de son ami et comédien favori Michaël Lonsdale d'origine anglaise qui avécu son enfance et sa jeunesse en Inde. Les trois personnages centraux du film ont donc en commun une même expérience, celle du déracinement.

 

  Le souvenir de ce qui n'est plus mais qui a été comme matière première d'un imaginaire; l'imagination comme "mentir-vrai", comme quête d'une vérité à travers les jeux du style, de l'écriture -en mots, en sons..- sur le miroir déformant de la mémoire, ce sont ces éléments-là qui ont inspiré mon film La Fadeur Sublime ..

 

   Toutes les archives photographiques reprises dans le film sont de son fils Jean Mascolo.

 

   Ce film a été produit par Archives et Musée de la littérature de la Communauté française de Belgique à l'occasion de la première grande manifestation d'hommage rendue à Marguerite Duras de son vivant, organisée à Bruxelles en 1983.

30mn

 

 

Axel Bogousslavsky  L'inoubliable personnage d'Ernesto du film Les enfants réalisé par Marguerite Duras en 1985 avec Jean Masolo et Jean-Marc Turine

 

 

Jean-Marc Turine Enregistrement des témoignages de Michaël Lonsdale et de Bulle Ogier,  réalisé en Mars 2014 par Jean-Marc Turine. Création pour Les Rencontres de Duras.

   
 
Samedi 31 mai

 

20h30 Château de Duras

 

PERFORMANCE   Texte et dessin croisés / La Tonkinoise de l'île de Groix / Texte Dominique Rolland, dessin Clément Baloup

50mn

 

ENTR'ACTE

 

C I N E M A

Liên de Mê Linh. Guerres et Crimes de guerre film écrit et réalisé en 2013 par Jean-Marc Turine Prod. Lucia Blue Film / 80mn

 

  La  guerre  menée  par  les  Américains  contre  le  Viet Nam  entre  1961 et 1975 n’a  pas  seulement  provoqué  la  mort  de 4  à 5  millions  de  personnes,  cette guerre  continue  son  travail  de  destruction  à  cause  de  la  dioxine    (agent orange,  fabriqué  par  Monsanto)  épandue  par  les  troupes  US  pour  détruire les  forêts, les cultures  et  les  populations.

 

   Des milliers d’enfants monstrueux ou handicapés naissent chaque année et personne ne peut dire quand cessera la contamination d’une population innocente.

 

   Les  Etats-Unis  sont responsables  de  crimes  de  guerre  et  de  crimes  contre l’humanité  car  la  dioxine  modifie  génétiquement  l'être  humain,  celui-ci peut  transmettre  sur  des  générations,  des  dégénérescences.  De  plus  la dioxine  ne  se  résorbe  pas  dans  la  nature,  elle  continue  de  s'infiltrer  dans les  terres,  les eaux.

 

  En  parallèle  aux  témoignages,  Jean-Marc Turine  lit  une  lettre q u’il  destine à  une  jeune  fille  victime  innocente  de  la  dioxine,  Liên.

 

ECHANGES avec le public

 

 

 

   Dimanche 1er juin

 

 

10h à 18h  Salle des Maréchaux

JOURNEE DES LIVRES Château de Duras

 

 

RENCONTRES D'AUTEURS

 

Stand aux couleurs de la Pléiade // Toute l’actualité littéraire Marguerite Duras autour de l’édition des Œuvres complètes et de l’album Duras en Pléiade chez Gallimard 

 

     de l'inédit 

M. Duras. Le Livre dit. Entretiens de ʺDuras Filmeʺ, édition établie par Joëlle Pagès-Pindon, Gallimard coll. Cahiers de la NRF / Projections

 

   de la réédition

Ah ! Ernesto, Éd. Thierry Magnier, illustratrice Katy Couprie

 

Stand Librairie Libellule de Marmande. 

Danièle Bajomée, Marie-Hélène Boblet, Claude Burgelin,  Florence de Chalonge Jean-Pierre Ceton, Pierre Daum, Emilie Kah, Joëlle Pagès-Pindon, Michelle Porte Dominique Rolland, Jean-Marc Turine..  

  Signatures

 

 

 

RENCONTRES - INDOCHINE  D'une guerre l'autre

 

14h30 « Les femmes dans la guerre d'Indochine »

Témoignage de Madame Irène Delléa engagée volontaire, en 1951, dans la guerre d'Indochine. Lecture d'extraits de  La nuit attendra  de Jacques Chancel.

Emilie Kah La petite Flingueuse. Retour à Diên Biên Phu , Éd. Parole

 

 

15h00 « Vietnam aujourd'hui après les bombes américaines et l'agent Orange »

Jean-Marc Turine Liên de Mê Linh Ed. Esperluette / Lecture par Jean-Marc Turine.

Viet nam Central Renaissance de la Vallée d’Au’oi Dam Thu Nguyen, Ed.L’Harmattan Lecture par Violaine de Villers.

(Interview-témoignage enregistré de Dam Thu Nguyen par Jean-Marc Turine au Vietnam en Avril 2014 - sous réserve )

 

 

15h45« Les travailleurs indochinois de la Seconde Guerre mondiale »

Pierre Daum  Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939 - 1952) Ed. Acte Sud 2009 / Conférence avec projection de photos d'archive

 www.immigresdeforce.com

 

  Pendant quatre ans, Pierre Daum a enquêté sur une page enfouie de l'histoire coloniale : l'utilisation forcée de vingt mille paysans vietnamiens dans les usines d'armement de métropole, mais aussi dans la relance de la riziculture de Camargue.

 

  Oubliée en France, l'histoire des travailleurs indochinois est très peu connue au Vietnam. Victimes d'un terrible contresens historique, ces hommes ont été considérés comme ayant porté l'uniforme de l'armée française (ce qu'ils n'ont jamais fait) et donc comme des traitres à leur peuple.

 

  Journaliste, ancien correspondant de Libération en Autriche, Pierre Daum a aussi collaboré à plusieurs journaux européens : Le Monde, L'Express, La Libre Belgique, La Tribune de Genève. De retour en France en 2003 , il devient correspondant de Libération en Languedoc-Roussillon. Depuis 2009, il partage son temps entre grands reportages pour Le Monde diplomatique, et enquêtes sur le passé colonial en France. Son livre Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939 - 1952), paru en 2009, a provoqué un réveil de la mémoire en France et au Vietnam sur cette page d'histoire commune.

 

La conférence sera suivie d'un  ECHANGE avec le public.

 

Librairie Libellule

Tous les livres des invités